Un survol de l’ERA au Nouveau-Brunswick

novembre 30, 2015 - 8 minutes lire

Reconnaissance des acquis (ÉRA)

Le terme « reconnaissance des acquis » (RA) englobe toutes les formes d’évaluation et de reconnaissance des acquis, formelles ou non. Comme l’indique la figure ci-dessous, la RA englobe l’évaluation et la reconnaissance dans trois domaines distincts: l’évaluation des titres de compétences, le transfert des crédits et l’ÉRA. [1]

Comprendre l’Évaluation et la Reconnaissance des Acquis (ÉRA)

L’évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA)[2] est un processus consistant à déterminer, documenter, évaluer et reconnaître les compétences et les connaissances des apprenants adultes qu’ils acquièrent par l’apprentissage informel (expérientiel ou autodirigé) ou non formel (cours sans crédits et ateliers), plutôt que par l’enseignement structuré. Il existe bon nombre de situations dans lesquelles l’apprenant adulte peut acquérir des compétences et des connaissances, dont les suivantes:

  • au travail
  • dans ses loisirs
  • dans sa vie familiale ou courante
  • au cours d’un service militaire
  • en participant à des activités de bénévolat
  • en voyage
  • par apprentissage autonome
  • par apprentissage formel
  • au cours d’une formation en milieu de travail

Groupe d’action sur l’ÉRA du N.-B.

Le groupe d’action sur l’ÉRA du Nouveau Brunswick a été créé pour promouvoir et faciliter l’exécution de l’évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA) au Nouveau Brunswick au moyen d’une prise de conscience et d’une collaboration accrues ainsi que par une terminologie et des outils communs. Aux fins du présent document, l’ÉRA comportera l’évaluation et la reconnaissance des acquis non formels, informels ou par l’expérience qui peuvent se solder par la reconnaissance en milieu de travail[3], ainsi que par des crédits universitaires ou en titres de compétences. L’ÉRA comprend des activités telles que l’évaluation des compétences, l’évaluation des résultats d’apprentissage et le montage d’un portfolio.

Les principales responsabilités du groupe d’action devront inclure:

(A)   Recommander et élaborer les politiques, procédures et directives qui permettront de promouvoir les activités provinciales de coordination des activités d’ÉRA.

(B)  Encourager les intervenants au groupe d’action sur l’ÉRA du Nouveau Brunswick à élargir et à développer leurs politiques et pratiques en matière d’ÉRA.

(C)  Assurer un rôle de direction en éduquant et en informant les résidants du Nouveau Brunswick au sujet de l’ÉRA.

Le rôle de l’ÉRA

Universités – Selon la définition donnée par l’université de Moncton, il s’agit de la reconnaissance de connaissances théoriques et pratiques acquises dans des expériences d’un travail rémunéré ou non rémunéré, d’occupations personnelles ou de toute autre activité ayant contribuée à la formation personnelle.[4]

 Collèges communautaires La définition donnée à l’ÉRA par le Collège Communautaire du Nouveau-Brunswick, elle est un processus par lequel l’étudiante ou l’étudiant inscrit à un programme du CCNB peut obtenir une reconnaissance officielle de ses compétences acquises dans d’autres programmes postsecondaires reconnus ou par des expériences de vie et de travail. [5]

Industrie – L’ÉRA peut sauver temps et argent en reconnaissant des compétences déjà acquises et en réduisant la période de formation.

L’ÉRA peut aider les personnes à la recherche d’un emploi à :

  • identifier les besoins d’apprentissage pour créer un plan d’apprentissage continu
  • appliquer les connaissances antérieures, les compétences et l’expérience dans un contexte de travail
  • Organiser et structurer les activités de recherche à l’emploi

L’ÉRA peut aider les employés à:

  • identifier les besoins d’apprentissage pour créer un plan d’apprentissage continu
  • démontrer leurs connaissances et leurs compétences
  • clarifier leurs objectifs d’emploi
  • obtenir des crédits pour un cours, obtenir un certificat de compétence ou une promotion au sein de leur entreprise

L’ÉRA peut aider les employeurs à:

  • comprendre les besoins de leurs employés en termes de compétences, de connaissances et de formation
  • développer une formation adéquate en milieu du travail
  • embaucher, former et garder la main d’œuvre
  • clarifier les objectifs d’apprentissage et les résultats escomptés, y compris les plans de relève
  • définir, documenter et contrôler les processus

L’ÉRA peut aider les organismes de réglementation à:

  • identifier les compétences
  • comparer les compétences aux normes établies
  • mettre au point des évaluations fondées sur les compétences

 Organismes communautaires – L’ÉRA est un processus d’identification, d’évaluation et de reconnaissance des connaissances, des compétences et de l’expertise d’une personne acquises au travers les expériences du travail ou de la vie privée, sans prendre en considération où et quand l’apprentissage a eu lieu.

Les programmes d’ÉRA pour les candidats éduqués ou formés à l’étranger « fournissent une formation qui les permet de gagner les connaissances et compétences nécessaires pour fermer la lacune entre leur apprentissage antérieur et les exigences de leurs professions au Canada. » [6]


[1] Réaliser notre potentiel : Plan d’action pour l’évaluation et la reconnaissance des acquis (ÉRA) au Canada which would be: http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/2008_plar_somm_fr/2008_plar_somm_fr.pdf

[2] Centre d’information Canadien sur les diplômes internationaux. http://www.cicic.ca/365/evaluation-et-reconnaissance-des-acquis-au-canada.canada

Définition de l’ÉRA. http://www.gov.mb.ca/tce/jobseek/plar_fr.html

[3] Pour les besoins du présent document, l’ÉRA comprendra l’évaluation et la reconnaissance de l’apprentissage non-formel, informel et /ou expérientiel (ainsi que l’apprentissage formel non-considérée pour le transfert de crédits) qui peut mener à une reconnaissance en milieu de travail, mais aussi en crédits ou en diplômes d’études. L’ÉRA peu comprendre des activités telles que le processus d’entrevue, l’évaluation des compétences, l’évaluation des résultats d’apprentissage et le développement de portfolio.

[4] Université de Moncton, Reconnaissance des acquis.http://www.umoncton.ca/edperm/rda

[6] Recognizing the Prior Learning of Immigrants to Canada. 2008.http://www.capla.ca/Immigrants_to_Canada.php